F.F.P.J.P. / F.S.G.T., le rapprochement se concrétise !

La Fédération Française de Pétanque et Jeu Provençal collabore depuis plusieurs mois avec la Fédération Sportive et Gymnique du Travail. Michel Desbois, Président de la F.F.P.J.P. et Emmanuelle Bonnet Oulaldj, co-Présidente de la F.S.G.T. s’étaient rencontrés début 2017 à Paris. Hier, au siège de la F.F.P.J.P. à Marseille, une nouvelle réunion de travail a permis d’avancer dans les projets communs, en présence de Jean-Yves Fauchon, Jean-Claude Brabo et et Hubert Desmet.

« Quelle que soit la fédération sportive concernée, je pense que l’union fait toujours la force. Depuis mon élection à la présidence de la F.F.P.J.P., je veille à entretenir de bonnes relations avec les autres entités sportives. Nous poursuivons par exemple une très fructueuse collaboration avec la Fédération Française de Sport Adapté.
Concernant la F.S.G.T., nos relations sont plus récentes, mais les choses évoluent dans le bon sens. J’ai été ravi de recevoir ses représentants à Marseille dans nos locaux, et la Convention que liera nos deux fédérations prend forme » assure Michel Desbois.


En effet, les deux organismes mettent en commun certaines de leurs forces. A commencer par les instances disciplinaires. « J’y suis très attaché, car c’est une mission que j’ai assumée pendant longtemps par le passé. Grâce à cette convention, les joueurs suspendus par la F.F.P.J.P. ne pourront plus jouer en compétition en F.S.G.T. non plus. Et la réciproque sera mise en place. Les fauteurs de troubles et les auteurs d’actes violents n’ont pas leur place sur les terrains de Pétanque, j’ai toujours tenu ce discours, c’est vrai chez nous comme à la F.S.G.T. » précise Michel Desbois.


Par ailleurs, la préparation des calendriers se fera désormais en concertation, afin que les compétitions fédérales ne soient plus concomitantes. « C’est une mesure de bon sens. Certains de nos pratiquants sont communs aux deux fédérations, il est logique que veillions à ce qu’ils puissent participer à toutes les compétitions fédérales, dans l’une comme dans l’autre des fédérations » ajoute-t-il.


Enfin, la formation des arbitres sera également partagée. Et l’apport d’arbitres sur les compétitions de la fédération partenaire sera possible. « Nous avons déjà procédé ainsi avec la F.F.S.A. L’arbitrage, c’est le point clé d’une fédération. Sans eux, aucune compétition n’est possible. C’est une banalité de le dire, mais une banalité bonne à rappeler. Chez nous, la formation des arbitres a grandement évolué ces dernières années, avec un pool élite notamment. Nos arbitres nationaux se perfectionnent année après année. Partager les formations des arbitres ne peut qu’améliorer encore leurs compétences. Arbitrer sur les compétitions d’une fédération amie est également productif, il ressort toujours quelque chose de ce genre d’expérience.


Avec dans notre viseur les Jeux Olympiques de Paris 2024, la F.F.P.J.P. est pleinement concentrée sur la candidature Sports Boules 2024. En échangeant avec d’autres fédérations et en s’enrichissant des expériences menées par les autres, la F.F.P.J.P. montre son esprit d’ouverture. A mes yeux, il est indispensable de dialoguer avec tous les acteurs du sport pour se développer » conclue Michel Desbois.

retour à page d'accueil

Compétitions - Nationaux - Tous les événements FFPJP

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
9
10
11
12
13
16
17
18
19
20
21
22
23
30
31

visuel boules sport 2024

Devenir partenaire de la FFPJP

  • Devenir partenaire de la FFPJP Le service Partenariat de la FFPJP a pour mission de proposer des opportunités de collaborations pour les entreprises souhaitant s’associer aux valeurs de la pétanque française. Le partenariat ou sponsoring…
    En savoir plus...

Vidéos récentes

Calendrier 2017
pub r a c
plate form
carte comites