Lyon Canuts touche enfin au but

Les lyonnais ont enfin pu soulever la coupe aux grandes oreilles - Il aura fallu cinq tentatives lors de ces phases finales de la Coupe de France aux lyonnais pour enfin remporter ce trophée. Lyon Canuts (69) n'en a que d'avantage savouré sa victoire ce samedi. Le collectif des rhodaniens avait évolué ces dernières années et la Coupe de France était l'objectif principal affiché du club. Oléron Pétanque Elite (17), autre prétendant au titre, a trébuché en finale et n'a pas pu contrecarré les ambitions lyonnaises. Avec deux équipes de ce calibre en finale, et le Vendéspace comme théâtre de leur confrontation, le spectacle a tenu toutes ses promesses.

vendespace
Des deux monstres sacrés de la pétanque, c'est Christian Fazzino qui avait le sourire ce samedi soir. Et c'est Philippe Quintais qui faisait grise mine. Arrivé aux Canuts en 2019 pour renforcer le groupe, l'ex montluçonnais a partagé la joie de Mouna Beji, Ranya Kouadri, Alexandre Mallet, Kévin Malbec, Angy Savin, Joseph 'Tyson' Molinas, Fernand 'Ben' Molinas, Antoine 'Vigo' Dubois et Gino Deslys.
"Nous avons fait tout ce qu'il a fallu pour gagner. C'était une situation bien particulière pour moi d'intégrer un nouveau club après de si longues années dans l'Allier. Mais j'ai trouvé une belle équipe. Les jeunes sont très motivés, et nous avons produit du beau jeu. Je suis content de aire partie de cette belle aventure" a confié Christian Fazzino.
Oléron espère que son tour viendra ! De son côté, Philippe Quintais tirait les enseignements de cette défaite : "Notre groupe n'a que deux ans d'existence. Nous avions perdu en quart de finale l'an passé. Cette année nous sommes sur la deuxième marche du podium. C'est une progression. Je félicite Lyon pour leur victoire, je sais que c'était important pour eux. J'espère que nous connaitrons le même bonheur un jour. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait".
La rencontre a été disputée jusqu'au bout, mais les Canuts avaient pris un avantage dès les tête-à-tête en empochant 4 confrontations sur 6. Par ailleurs, 'Tyson' Molinas affichait une forme impressionnante en 2019 contrairement à 2018. Un atout majeur pour Lyon. Avec une première victoire rapide des lyonnais lors des doublettes, il leur suffisait d'une victoire en triplette pour atteindre le Graal. Et après une rude bataille, Vigo Dubois - Christian Fazzino - Ben Molinas ont réalisé le rêve lyonnais.
Arlanc (63) et Bourbon-Lancy (71) s'étaient quant à eux inclinés en demi-finale respectivement face à Lyon et Oléron. Dunkerque (59) ; Argelès (65) ; Romans/Isère (26) ; Sully/Loire (45) n'ont malheureusement pour eux pas franchi le cap des quarts de finale.
Résultats complets sur http://www.championnats-ffpjp.com/
Outre l'aspect sportif, il faut saluer l'exceptionnelle organisation dont a bénéficié cette édition 2019. Le Comité Départemental de Vendée, soutenu par le Conseil Départemental de Vendée, avait réuni près de 300 bénévoles qui ont oeuvré pendant 3 jours. De l'aveu de tous, la parfaite maîtrise des organisateurs n'a fait que renforcer ce crû 2019.

Calendrier Officiel 2019

calendrier 2019

carte comites
maillot replica equipe de france

Les Partenaires de la Fédération Française de Pétanque & Jeu Provençal

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok Je refuse